Bella Ciao

Bella Ciao est un chant de révolte italien qui célèbre l’engagement et le combat mené par les partisans contre les troupes de la République sociale italienne pendant la seconde Guerre mondiale. Les paroles ont été écrites fin 1944 sur l’air d’une chanson populaire que chantaient au début du XXe siècle les « mondine », saisonnières des rizières de la plaine du Pô, pour dénoncer leurs conditions de travail. Elle est chantée depuis 1963 comme un hymne à la résistance.

L’Echo Râleur (Mai 2016)

Una mattina, mi son svegliato,
O be-lla ciao, be-lla ciao, be-lla ciao,
Ciao, Ciao !
Una mattina, mi son svegliato,
E ho trovato l’invasor.

Oh partigiano, portami via,
O bella ciao, bella ciao, bella ciao, ciao, ciao !
Oh partigiano, portami via,
Che mi sento de morir.

E se io muoio, da partigiano,
O bella ciao, bella ciao, bella ciao, ciao, ciao !
E si io muoio, da partigiano
Tu mi devi seppellir.

Mi seppellirai lassù in montagna
O bella ciao, bella ciao, bella ciao, ciao, ciao !
Mi seppellirai lassù in montagna
Sotto l’ombra di un bel fior.

E tutti quelli, che passeranno
O bella ciao, bella ciao, bella ciao, ciao, ciao !
E tutti quelli, che passeranno
Mi diranno « Che bel fior ».

E questo è il fiore del partigiano
O bella ciao, bella ciao, bella ciao, ciao, ciao !
E questo è il fiore del partigiano
Morto per la libertà !

E questo è il fiore del partigiano
Morto per la libertà !

 

TRADUCTION!

Bella Ciao (Ma Belle, Au Revoir!)

Un matin, je me suis réveillé
Et l’envahisseur était là.
Ô ! partisan emporte-moi
Je me sens prêt à mourir.
Et si je meurs, en partisan,
Tu devras m’enterrer.
Tu m’enterreras
Là-haut sur la montagne
A l’ombre d’une belle fleur.
Et les gens qui passeront
Me diront ‘Oh quelle belle fleur’.
Cette fleur est la fleur du partisan
Mort pour la liberté.

Partagons nos chansons: